Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Santé, Miel : Comment en faire un allié santé ?

l'info réelle 7J/7 - GL9News.com le Mercredi 7 Mars 2018 à 08:44 | Lu 1466 fois

Le choisir jaune poussin et bien liquide, c'est appétissant sur nos tartines, mais d'un point de vue santé, ce n'est pas le meilleur gage de qualité. Pour apaiser un mal de gorge, faciliter le sommeil ou mieux cicatriser, quel miel choisir ? Et comment bien l'utiliser pour profiter pleinement de ses vertus ? Les conseils du Dr Albert Becker, médecin et président de l'Association francophone d'apithérapie.



Riche en fructose et glucose, le miel n'est pas seulement un concentré d'énergie. Sa richesse en flavonoïdes et en enzymes lui confère des vertus plus larges. Reconnu pour ses propriétés désinfectantes et antivirales, il est indiqué pour apaiser les maux de gorge et soulager la toux. Il a également montré son intérêt dans la cicatrisation . À chaque miel, ses bienfaits avec le Dr Albert Becker, médecin et président de l'Association francophone d'apithérapie.

Anti-rhume, anti-allergie, anti-cicatrice, à chaque miel ses vertus

Plus le miel est sombre, plus il est riche en polyphénols. Ce qui augmente son potentiel antibiotique et anti-infectieux. C'est le cas par exemple du miel de châtaignier qui a également un effet positif sur la circulation sanguine. En cas de troubles ORL (rhinite, sinusite, infection de la gorge), le Dr Albert Becker conseille de choisir des miels riches en terpénoïdes, qui sont des composés bactéricides.

Le bon choix : celui de sapin, d'eucalyptus, de tilleul ou de thym.

Les végétaux butinés par l'abeille donnent leurs effets bénéfiques au miel. Celui de bruyère est un diurétique efficace, utile aussi dans les cystites. Le miel d'oranger a un effet sédatif. Celui d'acacia aide à réguler l'intestin. Le miel de colza a un effet bénéfique sur le cœur. Celui de lavande aide dans les syndromes grippaux et les coups de blues.

Autre vertu plus méconnue de ce produit de la ruche : la désensibilisation aux allergies . Des études de différents pays, dont une Finlandaise, ont montré que des personnes allergiques qui prenaient de novembre à fin mars des doses régulières de miel contenant du pollen de bouleau collecté par les abeilles voyaient leurs symptômes diminuer et disparaître après trois saisons de consommation.

Le conseil de notre spécialiste : "Si vous prenez d'octobre à mars un miel local riche en pollen chez un apiculteur près de chez vous, vous aurez moins de réactions allergiques au printemps."
Enfin, utilisé en milieu hospitalier depuis des années, le miel médical (stérilisé par rayonnement) a prouvé son efficacité pour guérir les gerçures et bien cicatriser les plaies. On le trouve en pharmacie (ex. : Revamil, Miel cicatrisant d'Aristée, gels cicatrisants Melectis, etc.).

Les associations gagnantes

Vous voulez booster vos défenses immunitaires ? Vous pouvez associer miel et propolis, une résine récoltée par les abeilles et mélangée à de la cire reconnue pour ses vertus antibiotiques.

Le miel se marie également bien aux huiles essentielles. S'il est utilisé comme support traditionnel de l'aromathérapie, on s'est aperçu que cette association combinait plus de vertus que chaque actif pris séparément.
Enfin, on trouve dans le commerce des préparations associant miel et gelée royale. Ce qui laisse le Dr Albert Becker dubitatif, dans la mesure où "la gelée royale, très sensible, se conserve au réfrigérateur".

Comment le choisir ?

La DGCCRF fait état de miel frelaté, mélangé par exemple à du sirop de glucose (c'est illégal). Les industriels mélangent parfois des produits de qualité plus ou moins bonne, voire des miels modifiés. Pour bien le choisir, privilégiez les productions françaises et faites confiance à un apiculteur proche de votre domicile. Vérifiez aussi que l'adresse du producteur figure bien sur l'étiquette. Quant au miel de Manuka, venant de Nouvelle-Zélande, selon le Dr Albert Becker, « il ne fait pas mieux que ceux de chez nous, comme le démontrent différentes études internationales de miels concurrents asiatiques et européens. »

Bien l'utiliser pour conserver ses vertus

- Ne trempez pas votre cuillerée de miel dans votre tisane brûlante. Cela détruirait la qualité des enzymes. Le Dr Albert Becker conseille de mettre directement la cuillère dans sa bouche en le gardant une minute et de boire ensuite l'infusion.

- Le miel est fragile. Ne remettez pas la cuillère dans le pot après l'avoir léchée et évitez d'y plonger un couteau avec des traces de beurre ou des miettes de pain. Cela altérerait ses qualités. Refermer le pot immédiatement, l’humidité de la pièce est absorbée par le miel d’où un risque de fermentation.

- Si vous cuisinez au miel, sachez qu'au-delà de 40 °C, il perd ses propriétés.
- Un miel solide peut devenir liquide si on le met au bain-marie à 40 °C entre 4 et 5 h. Il restera sous cette forme les jours suivants.

- Le miel vieillit mal. Officiellement, il a une date d'utilisation optimale de deux ans, mais mieux vaut le consommer rapidement après ouverture. Sa température de conservation idéale se situe entre 12 et 14°C.

(avec femmeactuelle)



Mercredi 7 Mars 2018
GL9News.com
Vu (s) 1466 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

Innovation | Mobile | Bien être | High -Tech | Insolite | Confidence | Histoire Vécues | Buzz du net | Revélation | Santé | Bon à Savoir | Amour & Couple | La Femme Moderne ! | Bébé - Enfant - Ado | Nutrition | Alerte Prévention | Maman | Beauté | Sexualité | Mariage | Informatique | Science Tech | Trucs & Astuces | Conseils | Hommes Leaders | Femmes Leaders | News People | Entreprise | Télécom | News Showbiz | Succès Story | Sans Tabou | Automobile | Finance | Bourse | Cuisine