Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pour les intérêts de la France , les politiques Africains tuent sans réfléchir

l'info réelle 7J/7 - investigateur le Mercredi 27 Septembre 2017 à 00:00 | Lu 866 fois

Pour les intérêts du colonisateur et pour les miettes qu’eux-mêmes recevront, les dirigeants politiques du continent Africain sans crainte tuent à volonté.



la violence politique

De Cameroun au Centre-Afrique, passant par la Côte d’Ivoire, le Togo, le Gabon, et les autres, la France ne fait que créer des foyers de troubles et d’insécurités pour en profiter après.

Autre méthode qu’elle utilise surtout dans les Africains Francophones est la formation des forces de l’ordre et de sécurité. Après celle-ci elle vous proposera l’achat des armes et c’est elle qui vous les vendra.
Les armes pour tuer qui ? Si ce n’est que pour massacrer la pauvre jeunesse Africaine, les cadres de demain. Comme celui-ci

*J'AI QUE NEUF ANS...*

Demain on ne me verra plus à l'école. Je ne jouerai plus avec mes amis; C'est fini pour moi, la balle a arraché ma vie. À cause de la politique que je ne connais même pas.

Je jouais que dans la cours, derrière la maison. Avec mes amis que je porte dans mon cœur
Quand cette balle est venue me prendre. C'est fini pour moi, demain je ne verrai plus ma mère, Celle qui m'a porté au ventre, allaité et bercé. Celle qui comptait sur mon avenir. Celle qui me réveillait pour l'école; Maman, le venin de la politique m'a emporté.

Je ne sais qui accuser, mais ici, la marche n'était pas prévue. Le soulèvement de mon pays a ôté ma vie; La violence et la haine a prédominé. Demain je ne ferai plus la rentrée comme mes amis. Vous m'oublierez demain après l'enterrement; Je continuerai mon chemin inachevé dans l'eau de-là. Je dirai à Dieu, s'il m'accepte, que la politique m'a tué.
Je laisse mon innocence aux tireurs, tueurs et commanditaire; Ils transporteront ma croix malgré mes ambitions mortes. Mères, mes vacances sont éternelles. Dis à mes amis ce que tu as entendu; Dites-leur qu'ils ne me verront jamais Et que la politique a arraché mon âme.

Mère! Je t'aimerai toujours et merci pour ton amour.


Mercredi 27 Septembre 2017
investigateur
Vu (s) 866 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Février 2018 - 02:42 Au Gabon, la chronique de la fin d'un mythe !

Gabon - Politique | Les Collabos | Gabon - Société | Gabon - Economie | Articles Sponsorisés | Gabon - Scandale | Gabon Opposition | Histoire du Gabon | Gabon - MCG | Gabon - Société Civile | Gabon - CAPPO | Gabon - Communiqué | Gabon - Réaction | Gabon - Les syndicats / Grève | Gabon - Faits Divers | Gabon - Education | Gabon Débat | Gabon - Sport | Gabon - Estuaire | Gabon - Woleu Ntem | Gabon - Ogooué Maritime | Gabon - Haut Ogooué | Gabon - Ngounié | Gabon - Moyen Ogooué | Gabon - Ogooué Lolo | Gabon - Ogooué Ivindo | Gabon - Nyanga | Gabon - Présidentielle 2009 | H. André Mba Obame | Gabon - Abus d'autorité | Gabon / Woleu - Ntem : Minvoul







Booking.com




Les Articles les plus lus

Démarches et procédures de création d'entreprises au Gabon

20/10/2017 - Gabonlibre - Création d'entreprise

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !