Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lois anti-homosexualité: le Congo-Kinshasa sur les pas de l'Ouganda

l'info réelle 7J/7 - GL9News.com : 7J/7 le Mardi 18 Mars 2014 à 07:29 | Lu 743 fois

Une proposition de loi visant à criminaliser l'homosexualité pourrait être bientôt débattue devant le Parlement congolais.



La République démocratique du Congo est l’un des rares pays en Afrique où les pratiques homosexuelles ne sont pas formellement interdites, même s’il existe une forte discrimination à l’égard des lesbiennes, gays, bi et trans. Mais cela pourrait changer et la RDC rejoindrait ainsi l’Ouganda et le Nigeria parmi les pays disposant des législations les plus criminalisantes à l’égard des homosexuels.

Depuis décembre 2013, explique Think Africa Press, un député du Parti travailliste congolais, Steve Mbikayi, bat campagne pour faire passer une proposition de loi déposée au Parlement pour «corriger les troubles hormonaux qui peuvent entraîner l'homosexualité».

Selon Think Afrika Press qui s’est procuré une copie de la proposition de loi, le texte comprend 37 articles et prévoit une peine de 3 à 5 ans de prison pour les homosexuels et une peine de 3 à 12 ans pour les transgenres...

Les homosexuels congolais risquent donc, si la loi est votée, de se retrouver pris en tenailles pour la première fois. Ceci d’autant plus que, comme l’affirme Jeune Afrique, «le projet se fonde sur le rejet d'un curieux mélange d'homosexualité, de transsexualité mais également de pédophilie ou de mariage forcé».

Think Africa Press mentionne aussi la mobilisation des associations des droits de l’homme pour s’opposer au vote de cette proposition. Ce qui inquiète davantage, c’est que le Congo n’en est pas à sa première tentative de criminaliser l’homosexualité.

«En janvier 2009, une loi empêchant les homosexuels d'adopter des enfants a été adoptée. Et en octobre 2010, un projet de loi intitulé “Loi concernant les pratiques sexuelles contre nature” a été présentée à l'Assemblée nationale par le député et évêque Evariste Ejiba Yamapia», rappelle le site d’information.

Le texte de 2010 n’avait pas été voté et les militants LGBT espèrent qu’il en sera de même cette fois-ci.

Lu sur Think Africa Press, Jeune Afrique

Mardi 18 Mars 2014
GL9News.com : 7J/7
Vu (s) 743 fois




1.Posté par Mvé le 18/03/2014 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Espérons que le Gabon suivra l'exemple un jour. Les pédés doivent disparaitre de notre sol.

2.Posté par mentlentume le 19/03/2014 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'histoire des pédés du GABON va bientôt finir ns savons que la plus part des pédés sont dans des régies financières c'est la ou les patrons leurs enfilent les ban galas aux CUS mais comme on vient de couper les fonds communs ils n' auront plus d'argent pour leur donner tous ceux qui ont vendus leurs sexes pour de l'argent vont le regretter matchibi i ii iiiii ceux la qui baisent les hommes comme eux ou les femmes comme elles si leur papa et maman ne leurs avait pas mis au monde ils seraient la sur cette terre? qu'ils aillent au diable li faut les tuer tous ce quel problème il manque des femmes au GABON? ?,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique Scandale | News en Afrique | Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Economie Africaine | Nouvelle Afrique | Maroc | Tunisie | Angola | Rwanda | Kenya | Libéria | Tanzanie | Togo | Ethiopie






Booking.com




Les Articles les plus lus

Démarches et procédures de création d'entreprises au Gabon

20/10/2017 - Gabonlibre - Création d'entreprise

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !