Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Gabon peut payer ses travailleurs

[Info juste 7J/7 La Révolution LVDPG - Lundi 24 Août 2009| Lu 590 fois |



Le Gabon peut payer ses travailleurs
Depuis le début de la campagne pour la présidentielle anticipé au Gabon, chacun des 23 candidats, font tour à tour, par ci et par là des déclarations dans l’objectif de soit discrédité le système en place, soit de prendre de la notoriété par rapport aux autres candidats.

C’est dans cette dynamique que s’est inscrit, le candidat indépendant, Albert Ondo Ossa, ancien ministre de l'Enseignement supérieur, enseignant à l'Université Omar Bongo (UOB). Ce dernier, qui prône une nouvelle politique où « tout est possible », a officiellement déclaré, le 16 aout dernier, au cours de l’émission télévisé « Débat » avec les journalistes diffusées sur la RTG 1, que « le niveau des finances publiques est catastrophique, le 25 septembre, il n’y a rien pour payer les fonctionnaires. Il n’ya à ce jour pas de quoi payer les fonctionnaires ».
Cette allégation a peu après été reprise pas d’autres candidats tentant d’amplifier la rumeur d’un non versement de salaires aux fonctionnaires.

Face à ces déclarations sans fondement, le ministre chargé de l’économie de des finances, n’est pas resté sans réaction. Il a tenu à préciser solennellement qu’en dépit de la récession mondiale, l’Etat a pris toutes les dispositions visant à atténuer son impact sur l’économie gabonaise par la loi de finances rectificative n°001/2009 du 17 juillet 2009.

Aussi, au niveau des finances publiques, tenant compte du caractère prioritaire que revêtent les dépenses de pensions, traitement et salaires, le Gabon a-t-il opté pour contenir cette charge ainsi que les effets des mesures nouvelles récemment accordées aux agents de l’Etat.
Par ailleurs, depuis le début de l’année 2009, l’exécution du budget en recettes et en dépenses s’effectue normalement.

En conséquence, le règlement des dépenses notamment celles relatives à la masse salariale s’effectue correctement et l’Etat continuera à garantir sans à – coup le paiement régulier de cette dépense ; la situation de sa trésorerie le permet suffisamment.
En somme, comme nous l’a confirmé un inspecteur du trésor « Albert ne sait pas de quoi il parle ».

Lundi 24 Août 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 590 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview