Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France enterre sa taxe à 75%

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Dimanche 4 Janvier 2015 - 0 Commentaire| Lu 766 fois |



Lancée en février 2012 à la surprise générale, le coup politique de la taxe à 75 % avait permis à François Hollande de doper sa campagne présidentielle. Maintenue après sa victoire, la promesse avait suscité dans les mois suivant son accession à l’Élysée un tir de barrage des milieux d’affaires… Aujourd’hui, la taxe à 75 % sur les très hauts revenus vit ses dernières semaines : les entreprises qui la paient ont jusqu’au 1er février pour verser leur dernier écot.

L’affaire Depardieu

Au final, elle aura suscité plus de controverses que rapporté d’argent aux caisses de l’État. La polémique s’était enflammée en décembre 2012, lorsque l’acteur Gérard Depardieu claquait la porte en accusant le fisc français de lui prélever 85 % de ses revenus et en sollicitant la nationalité russe. Retoquée fin 2012 par le Conseil constitutionnel, qui avait pointé la menace d’un prélèvement « confiscatoire », la taxe avait finalement été validée en décembre 2013 dans une version remaniée, payée par les entreprises sur la part des revenus de leurs salariés excédant le million d’euros, avec un plafond fixé à 5 % du chiffre d’affaires.

Parmi ses plus féroces adversaires, les clubs de football professionnel de Ligue 1 et 2 ont bataillé contre elle jusqu’au bout, brandissant même à l’automne 2013 la menace d’une grève des matches. L’initiative avait tourné court, faute de rallier la sympathie du public pour la cause des stars multi-millionnaires de grosses formations comme le PSG, dont une dizaine de joueurs étaient concernés par le prélèvement. Au final, cette taxe aura rapporté en deux années d’existence un peu plus de 400 millions d’euros, un montant quasi anecdotique au regard des milliards du déficit de la France.

Sa non-prolongation coïncide avec le tournant réformiste pris l’an dernier par François Hollande, avec une politique axée sur l’allégement des charges des entreprises pour relancer l’investissement et l’emploi dans un pays confronté à un chômage record. Ironie de l’histoire, le symbole de ce virage, Emmanuel Macron, ancien proche conseiller du président promu fin août ministre de l’Économie, avait lui-même brocardé en 2012 la taxe à 75 %, en affirmant qu’elle relevait de « Cuba sans le soleil ».

http://www.ledauphine.com/societe/2015/01/03/la-france-enterre-sa-taxe-a-75


Dimanche 4 Janvier 2015
GL9News.com
Vu (s) 766 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

Interpellation | France Archive