Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Guerre de l'aluminium et de l'acier : l'échange "terrible" entre Trump et Macron

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Mardi 5 Juin 2018 - 0 Commentaire| Lu 694 fois |

Entre Emmanuel Macron et Donald Trump, il y a de l'eau dans le gaz.



La love story transatlantique et les amabilités échangées entre Emmanuel Macron et Donald Trump lors de la visite d'État du président Français à Washington fin avril semblent bien loin.

La faute à la décision du locataire de la Maison-Blanche d'appliquer des lourdes taxes sur les importations d'aluminium et d'acier à tous leurs partenaires, membres du G7 compris. Dans la foulée, Emmanuel Macron avait expliqué jeudi soir à Donald Trump, au cours d'un entretien téléphonique, que sa décision d'imposer des taxes sur l'importation d'acier et d'aluminium de l'UE était "illégale", "une erreur" et que l'UE riposterait "de manière ferme et proportionnée", avait indiqué l'Élysée. Mais ce n'est pas tout, assure ce lundi la presse américaine.

"Just bad. It was terrible"

On imaginait l'échange glacial, mais, selon "CNN", c'était bien pire que cela. La discussion entre les deux présidents s'est tout bonnement révélée "terrible" au moment d'aborder la question de la hausse des taxes américaines, a révélé une source à nos confrères américains.

"Just bad. It was terrible." [que l'on peut traduire par : "Ça s'est vraiment mal passé. C'était terrible."]

Selon cette même source, le président français avait parié, en vain, que la relation personnelle entre les deux hommes, pourrait permettre de mener un dialogue le plus direct possible :

"Macron pensait pouvoir être capable de lui dire franchement ce qu'il pensait, eu égard à leur relation. Mais Trump ne supporte pas d'être critiqué de la sorte."

Retrouvailles cette semaine

Les deux hommes doivent se rencontrer cette semaine au Canada à l'occasion du G7. "Les négociations seront compliquées par la position américaine", reconnaît l'Élysée. Un euphémisme dans ce contexte alors que le Canada et l'Europe ont décidé de riposter en appliquant à leur tour des taxes sur des importations américaines.

"Le défi est d'essayer de préserver une forme d'unité à l'intérieur du G7 et vis-à-vis de l'extérieur, mais il ne faut pas hésiter à exprimer de manière ferme et forte les intérêts de la France et de l'Europe", souligne l'Élysée.

Quitte à mettre fin à la "bromance" entre les deux hommes.

(avec lobs)

Mardi 5 Juin 2018
GL9News.com
Vu (s) 694 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview