Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Guerre commerciale : l'Europe avance ses pions avec rigueur face aux États-Unis

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Samedi 17 Mars 2018 - 0 Commentaire| Lu 660 fois |

La Commission européenne a publié ce vendredi une liste de produits américains, notamment le maïs et les motos, qui pourraient être soumis à des droits de douane à l'importation. Le nouveau ministre de l'Économie allemand se rendra par ailleurs dimanche à Washington.



L'Europe organise la riposte aux éventuelles taxes américaines. La Commission européenne a publié ce vendredi une liste de produits américains qui pourraient être soumis à des droits de douane à l'importation si les États-Unis imposaient des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium. Bruxelles, qui a interrogé les «acteurs privés» du secteur, prévoit d'imposer des droits de douane de 25% sur certains produits américains comme le maïs ou les motos, dont les importations annuelles dans l'Union européenne atteignent 2,8 milliards d'euros.

Pour rappel, Donald Trump a signé la semaine dernière les textes imposant des droits de douane à l'importation de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium, précisant cependant qu'ils n'entreraient pas en vigueur avant quinze jours et soulignant que les États-Unis restaient ouverts à leur adaptation pays par pays.

La Commission Européenne avait réagi dans la foulée en se disant prête à mettre en place le cas échéant des mesures de rétorsion visant des produits emblématiques américains, comme le bourbon, le beurre de cacahuète et le jus d'orange. La Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, et son homologue américain, Wilbur Ross, se rencontreront la semaine prochaine pour évoquer le contentieux.

L'Allemagne envoie son ministre de l'Économie aux États-Unis

Le ministre de l'Économie allemand récemment nommé - le conservateur Peter Altmaier - se rendra par ailleurs ce dimanche à Washington. Il rencontrera jusqu'à mardi des «représentants du gouvernement américain» pour s'entretenir des «thèmes d'actualité», tels que les «tarifs douaniers, l'acier et le commerce», a précisé une porte-parole du ministère.

La chancelière allemande nouvellement réélue, Angela Merkel, a réaffirmé vendredi que les nouvelles taxes douanières américaines décidées par Donald Trump contrevenaient à ses yeux aux «principes de l'Organisation mondiale du commerce» et a dit espérer une révision de cette décision «grâce au dialogue», lors d'une conférence de presse à Berlin avec son homologue suédois.

«La meilleure réponse (aux tensions actuelles dans le commerce) est d'abord un comportement unifié des États membres de l'Union européenne», avait-elle déclaré mercredi. Mais si l'étape prioritaire des conversations avec Washington ne donnait rien, il ne faudrait «pas avoir peur si cela est nécessaire, même si nous ne le voulons pas, d'avoir à prendre des mesures», avait-elle ajouté.

À court terme, l'Allemagne ne devrait guère être affectée par les taxes américaines puisque le pays représentait en 2017 4,6% seulement des importations américaines d'acier, loin derrière le Canada, le Brésil et la Russie.
Plus globalement, il y a un «risque réel pour l'Allemagne», souligne néanmoins auprès de l'AFP Carsten Brzeski, économiste chez ING Diba, d'autant que l'excédent commercial vis-à-vis des seuls États-Unis a dépassé les 50 milliards d'euros en 2017.


Samedi 17 Mars 2018
GL9News.com
Vu (s) 660 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

News Europe | Union Européenne | Royaume Uni | Allemagne | Italie | Belgique