Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gabon : des manifestants réclament le départ d'Ali Bongo (Source le monde.fr)

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Dimanche 21 Décembre 2014 - 4 Commentaires| Lu 3610 fois |



Des heurts ont éclaté samedi 20 décembre à Libreville lors d'une manifestation interdite de l'opposition gabonaise qui réclamait le départ du président Ali Bongo Ondimba, avant d'être dispersée par les forces de l'ordre.

Un étudiant a été tué au cours des des événements, a annoncé le parquet. Selon le médecin légiste qui l'a examiné, le jeune homme est décédé d'une blessure à la gorge probablement causée par « un objet tranchant ». Ni le procureur ni le médecin légiste n'ont précisé dans quelles circonstances il avait été tué.

Un important dispositif sécuritaire avait été déployé, tandis qu'un hélicoptère survolait en permanence le lieu de la manifestation. Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants de se rassembler au carrefour Rio, dans un quartier populaire de la capitale, où des cortèges de plusieurs centaines de manifestants ont afflué de chaque côté de la place.

BARRICADES ET PNEUS BRÛLÉS

En première ligne, pris dans les tirs de grenades lacrymogènes, se trouvaient plusieurs ténors de l'opposition - dont l'ancien secrétaire général de l'Union africaine (UA), Jean Ping, et le dernier premier ministre du défunt président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyéghé Ndong.

Vers 15 heures, une forte pluie, conjuguée à l'action des forces de l'ordre, a dispersé le gros de la foule. Des heurts ont alors éclaté dans les bidonvilles adjacents, où des groupes ont érigé des barricades, brûlant des pneus et au moins une voiture. De grandes colonnes de fumées noires étaient toujours visibles dans le ciel en fin d'après-midi. Au moins une vingtaine de personnes ont été interpellées.


Vendredi, le ministère gabonais de l'intérieur avait annoncé que la manifestation était interdite afin d'éviter d'éventuels « troubles à l'ordre public », dans un communiqué lu à la télévision nationale. Le président Ali Bongo Ondimba a pris les rênes du pays à la mort en 2009 de son père Omar, au pouvoir depuis 1967.

Des groupes ont érigé des barricades, brûlant des pneus et au moins une voiture. De grandes colonnes de fumées noires étaient toujours visibles dans le ciel en fin d'après-midi.

Source : le monde.fr

Dimanche 21 Décembre 2014
GL9News.com
Vu (s) 3610 fois
Notez




1.Posté par Le citoyen libre le 21/12/2014 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ville morte dans toute l'entendu du pays

2.Posté par GABON ACTION le 21/12/2014 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT CREER L'INSECURITE A TRAVERS LE PAYS DE FAÇON A DISPERSER LES MERCENAIRES ET AUTRES CRIMINELS DES ESCADRONS DE LA MORT QUI MARTYRISENT NOTRE PEUPLE.
NOUS SAVONS TOUS OÙ SONT LOGES LES HOMMES DU REGIME ALORS IL FAUT DETRUIRE TOUS LEURS BIENS DANS LES QUARTIERS. CES GENS NE DOIVENT PAS DORMIR EN PAIX QUAND NOUS PLEURONS LES NÔTRES.

3.Posté par La foudre le 21/12/2014 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Couvre feu chez Gabon action. Pour cause d'insécurité. Ses toilettes sont bouchées ! Ping a chier sur lui

4.Posté par pitie le 21/12/2014 13:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la foudre en te relisant comment te trouves tu ? Satisfait ou ridicule? Personne ne te jugera mais juge toi au regard de tes interventions. Sinon il y a encore un peu d herbes à fumer du côté d avea.

Nouveau commentaire :
Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Interpellation | France Archive











Comment gagner de l'argent sur internet ? Clé en main !

GL9News.com - 05/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 447 fois |

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

GL9News.com - 31/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1919 fois |

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

GL9News.com - 28/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1658 fois |

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

GL9News.com - 27/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1627 fois |

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

GL9News.com - 13/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2208 fois |

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

GL9News.com - 29/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4055 fois |

Présentation du produit : AbdoForte

GL9News.com - 26/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 3785 fois |