Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gabon - Présidentielle 2016 : les résultats ne seront pas connus avant 19 h ce mardi

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Mardi 30 Août 2016 - 0 Commentaire| Lu 4113 fois |

Les résultats tant attendus de l’élection présidentielle du 27 août dernier ne seront pas connus avant 19 heures ce mardi, selon un communiqué officiel de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).



Selon ce communiqué, diffusé par la télévision nationale gabonais dans son édition de 20 heures ce lundi, la session plénière réunissant tous les membres de la CENAP (opposition, majorité et représentants des ministères techniques) se réunira ce mardi à 19 heures au siège de la commission.

Traditionnellement, cette rencontre consiste à inviter le ministre de l’Intérieur à venir publier les résultats du scrutin en présence de tous les membres de la CENAP.

Le communiqué de la CENAP contredit donc celui du ministère de l’Intérieur qui tablait sur mardi 17 heures pour la publication des résultats.

Le Gabon retient son souffle. La commission est véritablement sous pression. Les déclarations de ces derniers jours inquiètent plus qu’elles ne rassurent les gabonais. Dimanche et lundi, Jean Ping a fait deux sorties publiques pour « revendiquer » sa victoire qui ne doit pas être volée. Ses principaux soutiens, Guy Nzouba Ndama, Casimir Oyé Mba et Gilbert Ngoulakia ont chacun de son côté lu une déclaration pour féliciter le nouveau président élu. Et dessiner l’avenir de Jean Ping au palais présidentiel et à la tête du pays.

Le camp du président sortant aussi n’a pas baissé les bras. Ali Bongo Ondimba lui-même a dit « attendre sereinement les résultats ». Son porte parole de campagne, Alain Claude Bilie By Nze a annoncé que son champion est en tête dans 5 provinces sur 9.

Le pays se retrouve comme devant le casse tête d’une prétendante pour deux maris. La CENAP a donc seule la clé du bonheur pour un camp. Celle de la tristesse pour l’autre car il n’y aura pas de second tour. C’est la mort subite ou le coup KO dont on a entendu parler en Guinée Conakry et en Côte d’Ivoire ou encore le penalty de la victoire tiré par Denis Sassou Nguesso au Congo Brazzaville.

Suivra donc l’étape de la contestation des résultats auprès de la Cour constitutionnelle. Question pour le perdant de garder encore un petit espoir.

Martin Safou
gabonactu

Mardi 30 Août 2016
GL9News.com
Vu (s) 4113 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview