Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gabon - Présidentielle 2016 : Jean Ping se verdit

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Jeudi 10 Mars 2016 - 0 Commentaire| Lu 2274 fois |

Le Parti national écologique – Gabon vert apporte son soutien à l’ancien président de la Commission de l’Union africaine.



Quatre jours après avoir démenti être signataire de la Convention républicaine de soutien au candidat Ali Bongo Ondimba (Crescabo), le Parti national écologique – Gabon vert a tenu, le 9 mars courant, son premier congrès ordinaire, clarifiant son positionnement en vue de la prochaine présidentielle. La présence massive des Souverainistes dans la salle l’ayant suggéré, le soutien du PNE-Gabon vert à la candidature de Jean Ping n’a pas été une surprise. Pour le président de ce parti, ce soutien est une évidence, d’autant que l’ancien président de la Commission de l’Union africaine est «la personnalité la mieux indiquée» pour conduire le Gabon vers l’alternance.

Fondé en 2005 et peu connu sur la scène politique nationale, le PNE-Gabon vert milite pour «un développement économique et social harmonieux», tout en œuvrant pour «la prise en compte des intérêts écologiques, l’amélioration des conditions de vie et d’existence des populations». N’accordant que très peu de crédit au pilier Gabon vert du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) tel que défendu par l’actuelle majorité au pouvoir, Jean Simon Efaghe Engoure a fustigé le positionnement du gouvernement sur la question écologique.

«Comment comprendre que ce gouvernement laisse les éléphants saccager les plantations de nos villageois ? Comment comprendre qu’il ferme les yeux devant les destructions opérées par des entreprises non citoyennes sur nos forêts par une exploitation non contrôlée des essences officiellement protégées ? Comment comprendre que nos fonds marins soient pillés au vu et au su de tout le monde par des chalutiers pirates, sans oublier l’exploitation aurifère anarchique ?», s’est-il interrogé. «Notre vision de l’écologie n’a rien à voir avec les postures opportunistes de nos gouvernants pour qui l’écologie n’est que du marketing politique», a-t-il poursuivi, se disant convaincu que la question écologique nécessite un engagement fort et une ouverture à d’autres forces politiques.

Durant ce congrès, vraisemblablement organisé à la va-vite, le PNE-Gabon vert a travaillé sur son programme politique et la révision de ses statuts.

source : gabonreview


Jeudi 10 Mars 2016
GL9News.com
Vu (s) 2274 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview