Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gabon : Les militaires retraités campent devant chez Louembé

[Info juste 7J/7 Alexandre ONA - Lundi 6 Juillet 2009| Lu 451 fois |



Gabon : Les militaires retraités campent devant chez Louembé
Les militaires retraités ont paralysé le fonctionnement du ministère des Finances le 6 juillet dernier en réunissant un sit-in devant ce département pour dénoncer la non-application des recommandations de la Présidence de la République pour le règlement des services rendus. La manifestation a été dispersée dans l'après-midi par les forces de l'ordre mais les 1000 anciens agents des forces de défense et de sécurité ne sont toujours pas entrés en possession de leurs droits qu'ils réclament depuis 2005.

Réunis sous l’égide du Syndicat national des agents retraités des forces de défense (SNARFD), les militaires retraités du Gabon ont à nouveau entrepris une action de protestation pour entrer en possession de leurs droits relatifs au service rendu sous les drapeaux gabonais.

Les militaires retraités se sont réunis dans la matinée du 6 juillet devant le ministère des Finances pour inciter le ministre à mettre en oeuvre la recommandation du secrétaire général de la Présidence de la République, Mamadou Diop, relative aux paiements de leurs droits.

Depuis 2005, les grévistes réclament «les services rendus», en mettant en évidence les chapitres «71 du Code du travail» et «3524 de la nomenclature budgétaire» qui leur confère ce droit.

Le fonctionnement du ministère a été paralysé durant toute la matinée. C'est aux alentours de 14h30 que les services de police ont dispersé l'attroupement.

Le cahier des charges du SNARFD, qui compte 12 000 personnes, ne comporte pour seule revendication que le paiement de leurs services rendus. Depuis 2005, ce collectif d’anciens militaires posent la même revendication.

Pour mémoire, ils avaient barricadé, cette année-là, la route nationale aux alentours de la ville de Ntoum et n’avaient levé leur siège qu’à la suite d’une intervention fort menaçante de la gendarmerie nationale.

En 2006, ces militaires retraités avaient tenté de paralyser la Direction générale de la solde pour empêcher les fonctionnaires de percevoir leur salaire.

En janvier 2008, un collectif des militaires retraités du Gabon avait annoncé des mouvements de protestation si les autorités de tutelle n’apportaient pas d’éclaircissements sur le blocage administratif entretenu par un des conseillers du Trésorier payeur général du Gabon, pour la vérification des fichiers des pensionnaires de l’armée qui doivent percevoir leurs pensions de retraite.

Le 24 juillet dernier, ils avaient encore observé un sit-in devant le palais présidentiel de Libreville. Aucune réaction officielle n’avait alors été enregistrée, alors même qu’un conseil de ministres se tenait simultanément audit sit-in. L'administration ne reconnaît pas ce droit.

Publié le 08-07-2009 Source : Gaboneco.com Auteur : Gaboneco

Lundi 6 Juillet 2009
Alexandre ONA
Vu (s) 451 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview