Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gabon : L'activiste Junior Ebong quitte définitivement infos Kinguelé

[Info juste 7J/7 Junior Ebong Tchissambo - Mardi 9 Janvier 2018 - 0 Commentaire| Lu 630 fois |

j'ai été réprimandé, traiter de tous les noms d'oiseaux, parce-que les principaux acteurs n'ont pas apprécié le fait que l'opinion sache qu'ils ont contribué à minima (les miettes). Quel complexe!



Messages aux Kinguelistes et à l'opinion nationale.

BONSOIR chers tous,

J'ai décidé, comme annoncé il y'a quelques mois, de quitter définitivement INFOS Kinguele, forum Facebook d'informations générales, de décryptage et d'analyse de l'actualité socio-politiques et de satire, proche le l'"opposition".

En effet, il y'a quelques mois, j'avais interpellé, une fois de trop, les administrateurs de ce Forum sur le fait que j'ai été victime à plusieurs reprises, de censures incompréhensibles et maladroites, aujourd’hui, je mets en exécution la promesse que j'avais tenue au cas où je constaterais une unième censure, c'est le cas ce soir.

J'ai posté un lien ( voir capture d'écran) qui dénonce l'attitude des policiers et gendarmes et il n'a pas été validé au détriment d'autres posts ( d'autres kinguelistes) . Je ne saurais continuer à rester dans un groupe où je suis lésé et où j'ai attiré l'attention sur les dérives de censures dont j'ai souvent été l'objet, je vous ai interpellé plus de 3 fois. Aujourd’hui, je m'en vais.

Pourquoi suis-je victime de ce traitement particulier? IK est-il un bien public ou privé ? La goutte d'eau qui fait débordé le vase...

Pour rappel, j'ai toujours été un contributeur assez constant et fidèle à travers mes posts informatifs, critiques, satiriques, provocateurs ou ironiques, je suis donc de ceux qui ne carresaient pas dans sens du poil, l'" opposition alimentaire", la " Société Civile alimentaire et de copinage", le pouvoir criminel Bongo-PDG.. J'ai également contribuer à des débats constructifs, à des échanges d'enrichissements mutuels, à des actions ; j'avoue même que IK a été un relais(outil) indispensable pour la mobilisation, aussi infine soit elle, de l'information de mes multiples arrestations et aussi, des événements liés au terrain du combat pour libéralisation, pour la justice sociale, la défense des droits humains au Gabon.

En 2014, il est arrivé que l'on décide, sans mon consentement, de me confier une tâche au nom des centaines des milliers d'abonnés, des administrateurs et pionniers de IK; l'organisation des obsèques d' une digne fille du Gabon, ayant contribué de part ses idées, son énergie, son intelligence, aux débats sur plusieurs aspects de notre pays et ayant inspirés plus d'un, j'ai cité, Feue Emma Ikabanga, co-fondatrice de IK.

C'est donc fort de cette considération sous fond de reconnaissance de ses efforts et en sa mémoire , que près d'une centaine de personnes, a contribué financièrement, matériellement et moralement à la campagne de collecte initiée et annoncée par les administrateurs, je le réaffirme, sans mon avis. Je l'ai donc appris que 8h après la publication du communiqué lançant la campagne de collecte où figuraient mes cordonnées, alors que je m'apprêtais à couper un appel téléphonique de 6h de temps avec un frère de lutte au nom de Landry Ami Washington depuis les USA ( actuellement prisonnier d'opinion du régime terroriste d'Ali Bongo).

C'est au moment de lire le communiqué avec stupéfaction que je le lui aies fait part et il m'a convaincu d'accepter en la mémoire d'Emma ( j'avoue que je ne l'avais pas connu avant), tête baissée, j'ai accepté. Les obsèques se sont déroulés tant bien que mal, nous avons pu récolter plus de 1350000 F Cfa en numéraire et une valeur en matériel de plus de 70000. Au sortir de l'organisation des obsèques deux rapports distincts ont été dressé: Le rapport moral et le rapport moral et financier.

Le rapport financier a été établis par moi après le refus de la quasi totalité des administrateurs. Je n'avais pas le choix que de le rendre public pour effacer les accusations diffamatoires qui pesaient sur moi sur des supposés détournements, par plusieurs personnes de mauvaise foi et aux attitudes puérils dont Patrick Essono alias Pahé, qui affirmait que j'avais reçu des montants fictifs et que je les avais détournés, il s'agissait 500.000 F Cfa, 100.000 F Cfa, et Oxi Mavioga qui affirmait que j'avais détourné plusieurs dizaines de milles ( ils ne l'ont jamais prouvé) sans compter les oubliés.

En commun accord avec certains contributeurs, j'ai donc rendu public ledit bilan (avec noms et prénoms des contributeurs, noms codés pour ceux qui ne voulaient pas que leurs noms figurent, numéro de facture, montant de chaque contributeur...) et cela m'a valu des inimitiés de la part des administrateurs qui, ne l'ayant pas vu d'un bon oeil, se sont fâchés à cause de la parution d'un article dans le choux indigeste de la presse des caniveaux, l'hebdomadaire "La Griffe" à travers un article intitulé " Pingres jusqu'à la mort"( voir archives) où une capture d'écran dune partie du bilan a été postée ainsi que des photos des membres contributeurs aux obsèques ( Marcel Djabioh, Jean Pierre Rougou, Georges Mpaga... leurs vrais noms n'y figuraient pas): j'ai été réprimandé, traiter de tous les noms d'oiseaux, parce-que les principaux acteurs n'ont pas apprécié le fait que l'opinion sache qu'ils ont contribué à minima (les miettes). Quel complexe!

Aujourd’hui, je suis un ennemi au point où des posts qui sont de nature à cautionner la dépravation, le non-sens et qui frisent l'idiotie, ont une primeur par rapport à mes posts qui ne flattent pas l'ego des vendeurs d'illusions, qui dénoncent les travers du terroir et qui informent. Il règne un climat hypocrisie et ces attitudes irresponsables n'honorent pas les individus que nous sommes, vous êtes des hommes publics, vous avez une devoir d'exemplarité et de responsabilité.

Je ne sais pas faire semblant, je ne puis accepter qu'on trompe une partie de gens en se faisant passer pour ce qu'on est pas, je ne peux pas baisser pavillon et ne rien dire parce-que l'on se prend pour des roitelets à cause d'un forum quoique populaire. On est pas donc différent de ceux là que nous prétendons combattre puisqu'on a les memes réflexes. Où est donc la liberté d'expression ?

À toi Ambassadeur Kinguele/ Moderateur Kinguele et les autres, l'intégrité ne s'achète pas au marché. Bon vent avec votre épicerie amicale !

N.B: 1-Vous savez que je vous connais mais est-ce que vous vous me connaissez ? Je suis Junior Ebong Tchissambo, je n'ai que la vérité pour treillis, l'honnêteté et la droiture, j'ai une liberté de conscience, ma nature n'est pas domestique.

2- Je ne regrette pas d'avoir été au service des autres car j' ai beaucoup appris.
3- Rappel; mon départ est sans retour.

" Celui qui prive l'autre de sa liberté, est prisonnier de sa haine et de son étroitesse desprit".......

Vous avez tuer Mama Emma, trois fois. Que Dieu (EYOH) vous pardonne....

Mardi 9 Janvier 2018
Junior Ebong Tchissambo
Vu (s) 630 fois
Notez



Europe | France | Management | Music People | Articles Sponsorisés | Culture / Evènements | News | Annonces | Diaspora Gabonaise | Diaspora Africaine | Immigration | Diaspora - Infos Utiles | Infos Plus | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Interview | Affaire à Suivre | GL9NewsTV | GL9News.com | Transport | Voyages | Outil Gestion | Débat / Reflexion | Music Gabonaise | Music Africaine | Humour | News International | Sport International | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Tribune Gabonaise | Réseaux sociaux | Shopping / E-Book | Immobilier | Formation | Banques | Economie - Européenne