Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gabon : Ali Bongo s’offre un aéroport international éponyme à Port-Gentil

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Samedi 18 Juin 2016 - 2 Commentaires| Lu 1907 fois |

Après 75 mois de travaux soit 6 ans et 3 mois, l’Etat Gabonais et Total Gabon viennent de doter la capitale économique gabonaise d’un aéroport réhabilité et modernisé. Cette aérogare internationale, la deuxième du pays après celle de Libreville, a été rebaptisée vendredi, lors de son inauguration, du nom de l’actuel président gabonais Ali Bongo Ondimba.



Une vue extérieure de l’aéroport Ali Bongo de Port-Gentil
Une vue extérieure de l’aéroport Ali Bongo de Port-Gentil
Ali Bongo s’est offert hier à Port-Gentil son tout premier aéroport éponyme. L’aéroport réhabilité porte ainsi le nom du président Bongo arrivé au pouvoir en octobre 2009. Il faut dire que les travaux de réhabilitation avaient été lancés il y a 6 ans par le même Ali Bongo lors du tout premier conseil des ministres délocalisé de l’ère Ali Bongo dans la ville pétrolière. La livraison des travaux avait été prévue pour l’horizon 2012 soit aujourd’hui avec 4 ans de retard.

Un aéroport agrandi et mis aux normes internationales

Qu’à cela ne tienne, l’aéroport international Ali Bongo Ondimba de Port-Gentil est désormais arrimé aux standards internationaux avec une piste d’atterrissage rallongée afin de favoriser l’atterrissage de gros porteurs. Ainsi, la piste fait désormais 2700 mètres contre 3000 mètres pour Libreville, et pourrait accueillir jusqu’à un million de passagers par an.


Une vue intérieure de l’aérogare réhabilitée
Une vue intérieure de l’aérogare réhabilitée
Le projet d’un coût global de 73,7 milliards de F.CFA, a été entièrement financé par Total Gabon via un impôt sur les bénéfices reversé à l’Etat Gabonais. Cet impôt a été collecté via la Provision pour investissements diversifié (PID) et la Provision pour investissements dans les hydrocarbures (PIH), soulignent les autorités gabonaises.

La PID est une charge déductible de la rente minière ayant pour objet de permettre aux entreprises pétrolières de mettre annuellement de côté des fonds nécessaires pour financer des investissements à caractère économique, social ou éducatif, qui peuvent leur être demandés par le gouvernement.

Total Gabon, maître d’ouvrage

Total Gabon aura été pour beaucoup pour ce projet. En plus de l’avoir financé via ses bénéfices, les travaux de ces nouvelles installations ont été réalisés sous la maîtrise d’ouvrage du groupe pétrolier français. Pour rappel, la société anonyme pétrolière gabonaise est détenue à 58.28% par le français Total, à 25% par la République gabonaise et à 16,72% par des opérateurs privés.

Pour l’inauguration de cet aéroport international, le président gabonais était entouré de son ministre des Transports et du directeur Afrique du groupe Total, Guy Maurice, par ailleurs président du conseil d’administration de la filiale gabonaise du groupe pétrolier.

Le nouvel aéroport a une superficie totale de 9000 m2 et dispose de 13 comptoirs d’enregistrement, deux salles d’embarquement, 800 m2 pour la livraison des bagages, un restaurant accessible depuis l’extérieur et bien sûr d’un pavillon présidentiel.

info241.com/

Une vue des 13 comptoirs d’enregistrement
Une vue des 13 comptoirs d’enregistrement

Samedi 18 Juin 2016
GL9News.com
Vu (s) 1907 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview