Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

GABON-MAIRIE DE MOANDA : le maire fait parler de lui à nouveau.

[Info juste 7J/7 Source : Mazleck.info - Dimanche 26 Septembre 2010| Lu 1455 fois |

Que faire d’un taxi-bus en circulation dépourvu de numéro de portière et dont le chauffeur n’est pas en possession d’une police d’assurance ? A la fourrière !



GABON-MAIRIE DE MOANDA : le maire fait parler de lui à nouveau.
Avec l’inscription « Marie de Moanda », la commune de Mounana pensait pouvoir influencer les forces de l’ordre et de sécurité. Malheureusement pour elle, le passe-droit n’a pas marché.
La compagnie de gendarmerie de la ville altogovéenne (sud-est) veille au grain. Au cours d’un contrôle de routine, l’un des taxi-bus, propriété de la mairie, est arraisonné. D’ailleurs, les gendarmes, en procédant ainsi, sont quittes avec leur conscience. Certes, M. Wilfried Okoumba, premier adjoint au maire central, va aussitôt faire des pieds et des mains. Et le bus a quitté la brigade de gendarmerie afin de reprendre ses activités.

A Moanda, à présent, les langues se délient. « Tel est pris qui croyait prendre ». Pendant le séjour du maire central en prison, à la suite d’une affaire de détournement de deniers publics dans laquelle il était impliqué, M. Okoumba a lancé une vaste opération d’arraisonnement des taxis dans la localité. Parallèlement, l’édile s’est empressé de mettre en service des taxis afin de faire face, disait-il ouvertement, à la carence de moyen de déplacement. L’arraisonnement a plongé la localité dans une situation embarrassante. Comment se déplacer ?

Il faut s’appeler M. Okoumba pour monter une pareille mise en scène. Les taxis mis en service par ce dernier ne comportent pas de numéro de portière. Ce qui aurait constitué un motif pour infliger de fortes amendes ! Sauf que, pendant qu’il s’amusait à mettre la pression aux chauffeurs de taxis, les siens circulaient tranquillement. M. Okoumba vient de faire l’amère expérience. Ne faites pas à autrui ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous inflige !


Dimanche 26 Septembre 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 1455 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview