Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

GABON : Ça commence mal pour Ali Bongo

[Info juste 7J/7 La Révolution LVDPG - Jeudi 1 Octobre 2009| Lu 1631 fois |

Voyez-vous les héritiers de l’ex-locataire du palais du bord de mer, nés pour régner, éduquer pour commander, prendre le risque de perdre le pouvoir après l’avoir obtenu au terme d’un scrutin, entaché soit-il de toutes formes de fraudes ?



La présidente de la Cour constitutionnelle à beau se prénommer Marie Madeleine comme la pécheresse repentie qui lava les pieds de Jésus, ce n’est sûrement pas par charité chrétienne qu’elle a décidé de la reprise du décompte. Si elle l’a fait, ce n’est pas pour fermer les portiques de la présidence à celui dont le père est aussi le père de ses enfants.

Si Ali Bongo s’est allié moyens humains, financiers, matériels et pourquoi pas occultes pour « voler » la victoire, comme s’en convainquent bien de personnes, ce n’est pas pour après s’en départir afin d’être en paix avec sa conscience.

En un mot comme en mille, le recomptage des voix constitue une manœuvre de diversion pour donner un soupçon de légitimité démocratique au mandat de Baby « Zeus », qui n’a ni le tact politique ni l’assise populaire de son défunt père, lequel a régné quatre décennies sur cet émirat pétrolier d’Afrique centrale.

Quel accueil l’opposition réservera-t-elle aux résultats de cette nouvelle opération d’inventaire du scrutin ? Ce qui est sûr, tous les Gabonais n’écouteront pas la proclamation que fera Marie Madeleine comme parole d’Evangile.


Jeudi 1 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1631 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview