Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France, la marque marseillaise de portables Wiko passe sous contrôle 100% chinois

l'info réelle 7J/7 - GL9News.com le Samedi 10 Février 2018 à 08:27 | Lu 487 fois

La marque mobile Wiko, qui se présente comme la seule "société française" de téléphonie mobile, a annoncé jeudi son passage sous le contrôle total de son actionnaire chinois Tinno, déjà ultra-majoritaire.



"Après sept années de partenariat, (...) Wiko est devenu un partenaire majeur de l'activité mondiale de Tinno." Pour les deux sociétés, la fusion était une étape naturelle dans la construction d'un partenariat stratégique encore plus fort. La société a son siège à Marseille et revendique une place dans le top 5 des constructeurs d'Europe de l'Ouest.

En effet, le constructeur chinois Tinno, qui détenait déjà 95% du capital de Wiko, a racheté les 5% restants aux fondateurs de la marque marseillaise, a indiqué à l'AFP un porte-parole de Wiko. Aucun impact n'est attendu sur les 250 emplois français, et le siège restera dans la ville de Marseille, a-t-il assuré.

Le président du groupe chinois, qui réclame un milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel, James Lin, prend la tête de Wiko, dont il devient président du comité exécutif. Le fondateur de la société marseillaise, Laurent Dahan, une petite poche de téléphonie qui a réussi en sept ans à faire son trou dans trente marchés dans le monde, dont la France, est nommé "vice-président".

"Une large gamme de produits innovants"

"Cette nouvelle étape était essentielle pour répondre aux besoins et aux exigences de nos utilisateurs en proposant une large gamme de produits innovants", indique le dirigeant français, cité dans un communiqué.

Wiko a percé, en décrochant la troisième place sur le marché des smartphones tricolores en 2013, pariant sur le reste des téléphones d'entrée de gamme et milieu de gamme, aidé par l'arrivée sur le marché mobile de Free et de ses abonnements sans téléphone subventionné à un prix cassé. Il a depuis élargi son offre.

Wiko, qui comme tous les constructeurs de mobiles a déjà délocalisé sa production en Chine, se targue d'avoir créé 250 emplois en France, du développement à la conception en passant par des fonctions supplémentaires, sur un total de 500.

(avec AFP)

Samedi 10 Février 2018
GL9News.com
Vu (s) 487 fois
Notez



Innovation | Mobile | Bien être | High -Tech | Insolite | Confidence | Histoire Vécues | Buzz du net | Revélation | Santé | Bon à Savoir | Amour & Couple | La Femme Moderne ! | Bébé - Enfant - Ado | Nutrition | Alerte Prévention | Maman | Beauté | Sexualité | Mariage | Informatique | Science Tech | Trucs & Astuces | Conseils | Hommes Leaders | Femmes Leaders | News People | Entreprise | Télécom | News Showbiz | Succès Story | Sans Tabou | Automobile | Finance | Bourse | Cuisine