Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France, Christine Lagarde applaudit «des deux mains» la politique d'Emmanuel Macron

l'info réelle 7J/7 - GL9News.com le Vendredi 16 Février 2018 à 07:55 | Lu 354 fois

Le directeur exécutif du FMI a appelé jeudi lors d'une conférence à Bercy, à reconnaître "haut et fort" la qualité et l'ambition des réformes initiées par le gouvernement.



Ce jeudi matin, l'ancien et le nouveau locataire se sont retrouvés dans la salle de conférence de Bercy. Le patron de la FIOM, Christine Lagarde, et le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, ont débattu des réformes dans l'Union européenne pendant plus d'une heure.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'atmosphère était d'accord. En plus d'une complicité affichée entre "Bruno" et "Christine", les deux semblent également être d'accord sur le fond. Surtout en ce qui concerne la situation en France. Le Directeur exécutif du Fonds monétaire international a parlé de «qualité» et d '«ambition» concernant les réformes initiées par le gouvernement. Il doit être reconnu "fort et clair", elle n'a pas hésité à laisser aller.

"Un sujet qui nous concerne (...) surtout dans la zone euro, c'est une baisse durable de la productivité, mais quand j'entends Bruno Le Maire parler du fonds dédié à l'innovation, j'applaudis des deux mains", at-elle déclaré. , après que le ministre a de nouveau présenté son projet de fonds d'innovation de 10 milliards d'euros. "Les investissements dans l'innovation, la fiscalité pour soutenir l'innovation, y compris l'innovation disruptive ou la recherche fondamentale, sont extrêmement utiles", a-t-elle déclaré.

Pressé par la journaliste de The Economist, Sophie Pedder, pour détailler les économies que le gouvernement envisage de mettre en place, Bruno Le Maire s'est échappé en faisant simplement tourner la roue, indiquant que la France se donnerait les moyens de réduire la dette cette année.

Il ne comptait pas sur le renfort apporté par Christine Lagarde. "Nous voulons tous, toujours, savoir immédiatement où seront les économies et sur quelles positions, ce qui a déjà été fait sur la santé et semble propice" pour permettre le contrôle des dépenses publiques, a-t-elle dit. Avant d'accueillir enfin le projet de réforme du "système de formation et d'éducation". À son avis, ces mesures "fournissent une sorte de base, les bases pour préparer les économies pour un nouveau modèle." Emmanuel Macron et Édouard Philippe apprécieront ...

Avant de quitter le ministère, Christine Lagarde s'est installée dans une petite salle de réunion, loin des caméras et des photographes. Avec elle, d'anciens collaborateurs de l'époque où elle était ministre, deviennent ... les collaborateurs de Bruno Le Maire.

(avec figaro.fr)

Vendredi 16 Février 2018
GL9News.com
Vu (s) 354 fois
Notez



France - Diaspora | France - Politique | France Economie | France - Scandale | France - Société | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Insolite