Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France - Attentat : Charlie Hebdo : "un acte d'une exceptionnelle barbarie"

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Mercredi 7 Janvier 2015 - 4 Commentaires| Lu 830 fois |

Le président de la République a réagi à la fusillade qui a visé les locaux de Charlie Hebdo, faisant 11 morts. Il parlera à nouveau à 20 heures depuis l'Elysée.



François Hollande a quitté l'Elysée quelques instants après midi, mercredi, pour se rendre sur les lieux de la fusillade qui a visé les locaux de Charlie Hebdo, faisant 12 morts, dans le 11e arrondissement de Paris. Le chef de l'Etat a pris la parole en arrivant sur place, dénonçant "un acte d'une exceptionnelle barbarie", qui pour lui est "un attentat terroriste, ça ne fait pas de doute".

"Lâchement assassinés". "Onze personnes qui sont mortes, quatre qui sont en situation d'urgence absolue", a précisé le chef de l'Etat, alors que le bilan s'est alourdi depuis sa prise de parole. "Journalistes, policiers, ont été lâchement assassinés", a-t-il dénoncé, promettant que les auteurs des faits "seront pourchassés aussi longtemps que nécessaire".

"Faire bloc". "La France est aujourd'hui devant un choc qui est celui d'un attentat, car c'est un attentat terroriste, ça ne fait pas de doute", a poursuivi François Hollande. "Dans ces moments-là, il faut faire également bloc, montrer que nous sommes un pays unis".

"Plusieurs attentats terroristes avaient été déjoués ces dernières semaines", a également indiqué le président. "Nous savions que nous étions menacés comme d'autres pays dans le monde, nous sommes menacés parce que nous sommes un pays de liberté".

Une allocution présidentielle à 20 heures. François Hollande s'exprimera à nouveau mercredi à 20 heures depuis l'Elysée, a indiqué la présidence de la République. Une réunion interministérielle a débuté peu après 14 heures à l'Elysée, autour du chef de l'Etat. Le Premier ministre Manuel Valls ainsi que les ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Défense), Christiane Taubira (Justice), Laurent Fabius (Affaires étrangères) et Fleur Pellerin (Culture et Communication), de même que les responsables des principaux services de police et de gendarmerie, participaient à cette réunion, selon l'Élysée.

europe1.fr

Mercredi 7 Janvier 2015
GL9News.com
Vu (s) 830 fois
Notez




1.Posté par FOUTAISE le 07/01/2015 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Ali Bongo qui doit être heureux lui qui est contre la liberté d'expression et qui est pour utiliser les armes contre les civiles. Vous verrez dans quelques jours en France à quoi servent des unités des forces spéciales (ces gens qu'on voit cagoulés) en démocratie. Dans notre république bananière, les forces spéciales d'Ali Bongo jouent aux durs contre des civiles à mains nues.ça fait pitié!

2.Posté par lumia@ le 08/01/2015 06:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La la la france est debout! On a blesse le lion! L''islame est une secte.

3.Posté par Rtg1 le 08/01/2015 06:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SUIS CHARLIE!

Toutes mes condoleance aux familles en deuil. ;-)

4.Posté par rtg1 le 08/01/2015 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens de voir l'attentat de charlie NON CENSURE sur youtube il on fait un carnage ces terroristes.... TRISTE!

;-)

Nouveau commentaire :
Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Interpellation | France Archive