Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Etats-Unis: à quoi joue Melania Trump?

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Vendredi 22 Juin 2018 - 0 Commentaire| Lu 13840 fois |

Au lendemain de la visite surprise de la Première dame dans un centre pour enfants migrants au Texas, la presse américaine tente de percer le "mystère Melania". Pour ce voyage, elle est apparue vêtue d'une veste à message: "Je n'en ai vraiment rien à faire, et vous?".



Ses faits et gestes sont scrutés en permanence, et elle le sait. Lors d'un voyage au Texas à la rencontre de victimes d'inondations, Melania Trump avait été critiquée pour son choix de porter des talons aiguilles, qui l'avait fait apparaître en décalage avec la réalité des Américains qu'elle allait rencontrer. Dans l'avion elle avait donc changé de chaussures.

Mais jeudi, en visite surprise à des enfants migrants dans un centre situé au Texas également, les critiques soulevées pas sa tenue n'ont pas semblé l'atteindre. Pour le trajet jusqu'à la frontière mexicaine, elle est apparue avec une veste kaki signée Zara, portant un message dans le dos: "Je n'en ai vraiment rien à faire, et vous?", pouvait-on lire. Pendant sa visite du centre avec les enfants, elle ne la portait pas, mais elle l'a revêtue à nouveau dans l'avion de retour, et l'arborait à son arrivée à Washington.

"Aucun message caché" d'après sa porte-parole

La presse américaine tente de comprendre cette tenue et surtout son choix de l'assumer malgré la polémique immédiatement suscitée. Depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le vestiaire de Melania Trump, ancienne mannequin, est passé à la loupe, certaines tenues étant considérées comme des prises de position voire des messages politiques. Ainsi pour le premier discours de Donald Trump sur l'état de l'Union, son choix de porter un tailleur pantalon blanc, devenu la marque de fabrique d'Hillary Clinton et un signe d'empowerment pour les femmes, avait été vu comme tout sauf anodin.

D'après sa porte-parole, Stephanie Grisham, il n'y avait aucun "message caché" derrière sa veste kaki. "C'est juste une veste (...). Après l'importante visite d'aujourd'hui au Texas, j'espère que les médias ne vont pas choisir de se concentrer sur sa garde-robe", a-t-elle ajouté. C'est pourtant ce qu'a contredit Donald Trump lui-même, en écrivant sur Twitter qu'il s'agissait d'un message aux "fake news medias". "Melania a appris à quel point ils sont malhonnêtes et elle n'en a vraiment plus rien à faire" a posté le président américain.

Un choix "cruel"

"Elle sait très bien que rien de ce que porte une Première dame n'est "rien", considère le New York Times, qui rappelle qu'elle avait revêtu une chemise Balmain à plus de 1.000 dollars pour jardiner, ou encore une veste Dolce e Gabbana à 51.500 dollars lors d'une visite en Sicile. Le quotidien émet plusieurs théories. Le choix de ce modèle économique à 39 dollars, "peut-être le vêtement le moins cher que la Première dame ait porté alors qu'elle représentait l'administration", peut signifier qu'elle s'attendait à ce que sa tenue soit commentée, et y répond de cette manière.

"Peut-être que c'était un message pour ceux qui aiment lire des messages dans ses vêtements", écrit le NY Times.

Mais pour le Washington Post, le choix de cette marque espagnole est au contraire cruel, car Zara a été accusé de faire travailler des enfants en Amérique du sud. La marque a dû aussi présenter ses excuses et payer des amendes pour avoir exploité des travailleurs au Brésil.

"Pour l'une des femmes les plus visibles du monde, avec un accès peut-être illimité aux vêtements, choisir une veste avec un tel message montre soit une complète surdité, soit une apathie calculée et cruelle face à des enfants qui souffrent. La veste de Melania Trump renforce ce que nous savions à propos de l'administration Trump envers les gens de couleurs: ils n'en ont rien à faire, et n'ont jamais voulu le cacher", dénonce le Washington Post.

Un message à Donald Trump?

D'après le New York Times, il est aussi possible que le message s'adresse aux critiques envers la politique de son mari, qui séparait jusque-là les enfants migrants de leurs parents, avant que sa fille Ivanka et sa femme Melania ne le convainquent de mettre fin à cette pratique.

"Peut-être que c'était adressé à son mari lui-même", avance aussi le quotidien. C'est l'avis d"une éditorialiste de CNN également, qui a estimé dans l'émission d'Anderson Cooper que Melania Trump "voulait envoyer un message à quelqu’un à Washington et ça s’est retourné contre elle".

"Elle a besoin de parler à son mari et d’arranger les choses, car tout le monde va voir ça à travers le monde", répondait une autre, appelant la Première dame à "grandir". "Nous parlons d’enfants pleurant parce qu’ils ont été séparés de leurs parents et elle se comporte comme une adolescente, littéralement", a-t-elle regretté.

Les "late-night shows" s'en donnent à coeur joie

"On sait qu’il y a quelques semaines, il y a eu un froid avec Donald Trump, qu’en tout cas elle a pris une certaine liberté de parole et de mouvement", analyse aussi sur notre antenne Jean-Bernard Cadier, le correspondant de BFMTV à Washington. Par le passé, Melania Trump n'a pas hésité à montrer des signes de désapprobation ou d'irritation à l'endroit de son époux, comme quand elle refusait ostensiblement devant les caméras de lui donner la main.

Si le mystère reste entier, l'épisode a en tout cas régalé les "late-night shows", ces émissions du soir mêlant humour et actualité. "Personne ne sait vraiment ce que ça signifie ou si ça signifie quelque chose. Pendant ce temps-là, le président Trump cherchait partout dans son placard en disant 'où est passée ma veste? Où est passée ma veste préférée?", s'est amusé Jimmy Fallon jeudi soir, imitant à la perfection la voix du président américain.

"J'imagine que c’est un message qu’elle n’a pas volé à Michelle Obama", a lancé Stephen Colbert, alors que Melania Trump avait été accusée d'avoir plagié un discours de l'ancienne Première dame.

"C’est mignon qu’elle ait fait une veste de ses vœux de mariage avec Donald Trump", a ironisé pour sa part Trevor Noah, provoquant l'hilarité du public.


Vendredi 22 Juin 2018
GL9News.com
Vu (s) 13840 fois
Notez



Innovation | Mobile | Bien être | High -Tech | Insolite | Confidence | Histoire Vécues | Buzz du net | Revélation | Santé | Bon à Savoir | Amour & Couple | La Femme Moderne ! | Bébé - Enfant - Ado | Nutrition | Alerte Prévention | Maman | Beauté | Sexualité | Mariage | Informatique | Science Tech | Trucs & Astuces | Conseils | Hommes Leaders | Femmes Leaders | News People | Entreprise | Télécom | News Showbiz | Succès Story | Sans Tabou | Automobile | Finance | Bourse | Cuisine | Mode