Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entreprises et Start-up - Management : au bureau, évitez les conflits... et économisez de l’argent

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Mardi 11 Septembre 2018 - 0 Commentaire| Lu 333 fois |



En France, un salarié passe en moyenne presque 2 heures par semaine à se quereller avec son patron… ou avec un collègue ! C’est le constat dressé selon les données de l’OPP, cabinet européen spécialiste de la psychologie du travail. La situation coûte cher aux entreprises.

Prenons un établissement de 100 salariés dans lequel le salaire moyen mensuel toutes charges comprises atteint les 3000 euros : en comptant chaque mois 654 heures gâchées, le coût pour l’entreprise s’élève à 14 256 euros. Encore est-ce une hypothèse basse : une discorde qui dure et ce sont des salariés mis en arrêt-maladie, ou qui partent, voire poursuivent leur employeur aux prud’hommes.

Le premier réflexe des managers : nier le conflit

Pourtant, « le premier réflexe de nombre de managers et de chefs d’entreprise est de nier le conflit. Ils se disent que c’est une question d’incompatibilité de caractères, que le problème se réglera tout seul. Et bien sûr, les choses s’aggravent », observe Jean-François Thiriet, médiateur et auteur du livre « Ni Hérisson, Ni Paillasson. Plus jamais peur des conflits ! Comment gérer positivement les relations difficiles » (éditions Gereso). Se fondant sur son expérience, il est formel : les encadrants peuvent agir pour désamorcer, en amont, les sources de conflits. 

La première technique à adopter pour prendre du recul est de remonter à l’origine de la querelle. Comment est-elle née ? Quels sont les éléments qui l’ont provoquée ? Puis-je agir pour éviter qu’elle ne réapparaisse ?

Des rôles mal définis, une organisation non adaptée

« En général, soit l’organisation du travail est mal adaptée, soit les règles de l’entreprise sont mal comprises par les salariés, soit encore les rôles, celui de l’employé, celui du manager, ont été mal définis », explique Thiriet. Deuxième impératif : calmer peurs et colères. Ces émotions, omniprésentes dans les conflits, empêchent leur résolution.

Enfin, le médiateur a ses « trucs » pour amener deux personnes en froid à se parler de nouveau, de manière sereine et constructive. « 55% du message passe par le corps, 38% par la voix et 7% seulement par les mots employés », rappelle-t-il. La position (physique) adoptée par les interlocuteurs est donc importante.

Pour qu’ils se parlent calmement, il faut par exemple les asseoir et les placer côte à côte : le face-à-face favorise l’affrontement. Il suffisait d’y penser !
(1) Selon les données de l’OPP, cabinet européen spécialiste de la psychologie du travail. 

(avec leparisien.fr)

Mardi 11 Septembre 2018
GL9News.com
Vu (s) 333 fois
Notez



Europe | France | Management | Music People | Articles Sponsorisés | Culture / Evènements | News | Annonces | Diaspora Gabonaise | Diaspora Africaine | Immigration | Diaspora - Infos Utiles | Infos Plus | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Interview | Affaire à Suivre | GL9NewsTV | GL9News.com | Transport | Voyages | Outil Gestion | Débat / Reflexion | Music Gabonaise | Music Africaine | Humour | News International | Sport International | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Tribune Gabonaise | Réseaux sociaux | Shopping / E-Book | Immobilier | Formation | Banques | Economie - Européenne