Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Crise au PDG : «Le PDG reste un et indivisible», dixit Fidèle Angoua Mba

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Samedi 12 Mars 2016 - 0 Commentaire| Lu 1216 fois |

Le secrétaire général adjoint 2 du Parti démocratique gabonais (PDG) brandit les statuts pour minimiser le lancement de la tendance Héritage et Modernité.



Comme il fallait s’y attendre, le lancement de la tendance PDG-Héritage et Modernité a suscité des réactions. Dans un communiqué rendu public le 10 mars dernier, le secrétaire général adjoint 2 du Parti démocratique gabonais (PDG) a affirmé que ce parti reste «un et indivisible». «Le secrétariat constate avec regret que nos ex-camarades (…) ont failli par leur inconduite vis-à-vis du parti», a-t-il dit.

Faisant allusion à l’éventuelle candidature à la présidentielle d’une autre personnalité se réclamant du PDG, Fidèle Angoua Mba s’est empressé de rappeler les dispositions de l’article 29 des statuts de ce parti : «Le président de la République est de plein droit, le président du parti, s’il est militant du PDG», a-t-il dit, ajoutant : «Le président du parti est l’unique candidat à l’élection du président de la République. Il est investi au cours d’un congrès convoqué à cet effet». «L’exclusion des trois parlementaires, frappés par l’article 154 des statuts depuis le 9 mars, les disqualifie désormais pour parler au nom du PDG», a-t-il soutenu. «C’est un non-événement, le PDG est habitué, sa vitalité s’en trouve toujours renforcée et les jours à venir vont le démontrer», a-t-il finalement tranché. Une pique qui ne manquera certainement pas de faire réagir Michel Menga, Alexandre Barro Chambrier, Jonathan Ignoumba et leurs compagnons.

N’empêche, les commentaires vont bon train quant à la tension au sein du PDG. Comment comprendre, en effet, que le communiqué publié le 10 mars dernier soit signé de l’adjoint du secrétaire général ? Une question qui renforce l’hypothèse selon laquelle Faustin Boukoubi ne serait plus en odeur de sainteté. Le congrès du 12 mars 2016 devrait certainement aider à démêler cet écheveau.

source : gabonreview

Samedi 12 Mars 2016
GL9News.com
Vu (s) 1216 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview