Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Gabon, grève des transporteurs : Lundi sombre passé, de quoi demain sera - t - il fait ?

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Mardi 14 Février 2017 - 0 Commentaire| Lu 1005 fois |

Question que l'on entend plus d'un Gabonais se posant depuis le lundi 5 février, Libreville a fait face, en plus d'une pénurie de transports en commun à cause de l'appel des transporteurs syndicaux, à des mouvements d'humeur qui sont venus refléter le profond malaise entoure l'atmosphère sociale. Sans aucun doute, les yeux des Gabonais se tournent vers les autorités qui doivent montrer ce dont elles sont capables pour freiner au plus vite la crise dans laquelle le pays est empêtré, compte tenu du fait qu'elles communiquent depuis longtemps sur le plan de redressement qui semble avoir beaucoup de retard dans l'allumage, mais que nous acceptons apparemment le bénéfice du doute.



En attendant l'avenir enchanteur si les circonstances le permettent, les Gabonais s'inquiètent des jours qui passent et semblent se ressembler. Partout, manifestations, sautes d'humeur, résultant de la situation socio-économique peu impressionnante, à en juger par le taux de chômage difficile à maîtriser, aux entreprises qui mettent la clé sous le paillasson et évidemment les conséquences qui en découlent. Lundi 5 février courant, comme d'autres dates avant, sera à jamais gravé dans la mémoire de ces foules qui ont attendu en vain, pour beaucoup de ses composants, un bateau pour aller à leur lieu de travail, qui à l'école, qui à l'hôpital, lequel ...

En tout cas, il y avait des grincements de dents de tous côtés, certains pronostiquant même le pire et proclamant une nouvelle dévaluation du franc CFA dont la conséquence immédiate serait, comme on le voit déjà avec la double augmentation du prix du carburant en quatre mois : 605 francs CFA, le prix d'un litre d'essence s'élevait à 620 francs et celui du diesel, de 540 à 560 francs CFA, pour réduire le prix du carburant de la ménagère.

D'autant plus que de telles augmentations ont un impact sur le prix des aliments de base et, bien entendu, sur ceux des produits et services de base. Et quand on connaît le rôle central du carburant dans la vie de tous les jours! Imaginez un instant qu'il n'y a pas de goutte d'essence dans les différentes gares de la capitale du Gabon ou des grandes villes du pays.

Pensez aux impacts: point de circulation ou circulation limitée, ainsi qu'aux mouvements de population, aux activités qui ralentissent et à l'économie, aux tensions sociopsychologiques entre usagers, dont certaines ont de graves conséquences: tension artérielle, accident vasculaire cérébral ... Dire que les raquettes incessantes qui donnent à la ville l'apparence d'une ville assiégée ont augmenté de façon exponentielle malgré l'avertissement des autorités et sont l'une des causes parfois de la rareté des transports en commun qui manquent cependant ou sont en nombre limité sur certains artères.

Pour une fois n'est pas coutume!

Ce qui est assimilé à un cauchemar doit trouver des solutions durables pour s'assurer qu'il ne se répète pas et continue d'agacer les utilisateurs en particulier, la population en général. Cela exige que les autorités passent sans délai du mot à l'acte. Après tout, ils savent qu'ils sont investis de «pouvoir», sans parler du devoir de faire plaisir aux gabonais à éviter les désagréments avec des conséquences malheureuses pour leur vie. Cela nécessite que le gouvernement communique juste et anticipe les événements.

Pourquoi ne pas prendre des mesures pour donner de l'importance aux entreprises publiques comme la Société Gabonaise des Transports, SOGATRA, qui pourrait pallier les insuffisances constatées en période d'incertitude alors que nous savons que le secteur des transports publics de notre pays n'est pas totalement contrôlé par les nationaux quel que soit le côté visible de l'iceberg.

Ce qui a été vécu par les gens le lundi 5 février 2018 est désagréable même à la vue qui ne supporte pas beaucoup les rassemblements qui donnent l'impression qu'il y a dysfonction dans la société. Ce n'est certainement pas avec les mots, y compris les plus beaux, que nous allons résoudre ce type de phénomènes qui doivent être étudiés avant de prendre de l'ampleur. Pourquoi ne pas opérer par des simulations comme partout ailleurs? C'est-à-dire par exemple de poser la question de quelle attitude adopter en cas de ...

Afin de ne pas donner l'impression que les gens sont surpris lorsqu'un événement se produit, ce qui peut perturber l'équilibre social et ne pas être en mesure de trouver des solutions appropriées aux problèmes soulevés en peu de temps, comme les gens l'espèrent. Certains d'entre eux n'ont tout simplement pas pu aller à leurs occupations lundi dernier, des populations à la tête desquelles se sont égarées et fourmillaient des idées sombres sous la forme d'interrogatives, «que fera-t-on demain?».

(avec gaboneco)

Mardi 14 Février 2017
GL9News.com
Vu (s) 1005 fois
Notez



Info Juste & Utile | Vie Pratique 7Jours/7... | Investissement | Ma Vie à Dieu | Histoire | Afrique | Economie Internationale | Asie | Amérique | Tourisme | Archive GL9News











Comment gagner de l'argent sur internet ? Clé en main !

GL9News.com - 05/11/2018 - 0 Commentaire| Lu 481 fois |

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

GL9News.com - 31/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1957 fois |

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

GL9News.com - 28/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1682 fois |

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

GL9News.com - 27/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 1655 fois |

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

GL9News.com - 13/07/2018 - 0 Commentaire| Lu 2229 fois |

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

GL9News.com - 29/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 4080 fois |

Présentation du produit : AbdoForte

GL9News.com - 26/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 3805 fois |