Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Au Gabon : L’Etat accumule encore une dette de 55 milliards à SEEG

l'info réelle 7J/7 - GL9News.com : 7J/7 le Vendredi 12 Janvier 2018 à 16:24 | Lu 624 fois

Lors de la conférence de presse organisée mercredi 10 janvier dernier, la Direction Générale de la Société Gabonaise de l'Energie et de l'Eau (SEEG), filiale du groupe français Veolia, a éclairé l'opinion sur son bilan. pour l'année 2017. A cette occasion, les responsables ont également évoqué l'accord sur l'apurement et le règlement de la dette de l'Etat gabonais vis-à-vis de la société, révélant que ce dernier lui devait encore près de 55 milliards Fcfa.



En effet, nous rappelons que lundi 23 octobre 2017, l'Etat gabonais représenté par le ministre du Budget et des Comptes publics, Jean-Fidèle Otandault, le ministre de l'Economie, Régis Immongault, et le ministre de l'Eau et de l'Energie, Patrick Eyogo Edzang, signé avec le Seeg un accord sur l'apurement et le règlement de la dette de l'Etat gabonais vis-à-vis de cette société.

Cependant, lors de la lecture du bilan financier de la société pour l'exercice 2017, le responsable du département financier, Erwan Rouxel, a longuement expliqué les contours de cet accord signé avec l'Etat. Pour lui, cette convention concerne le paiement d'une partie substantielle de la dette de l'État à la SEEG par le biais du mécanisme de compensation. "Nous n'avons rien vu comme de l'argent, mais c'est une compensation comptable, annulant un peu plus de 30 milliards de dollars des deux côtés"; il a souligné.

En outre, il a indiqué qu'en 2017, l'État gabonais n'avait toujours pas repris ses paiements et que, pour cet exercice, l'État accumulait encore des arriérés non payés d'environ 25 milliards de Fcfa. Il est à noter que l'accord a annulé 30 milliards de dette, soit un peu plus de 15 milliards de francs CFA. En conséquence, il s'agit de «35 milliards d'eau et d'électricité non payées au 10 janvier 2018, auxquels il faut ajouter un crédit de TVA de 20 milliards de dollars, ce qui porterait la dette à 55 milliards»


Vendredi 12 Janvier 2018
GL9News.com : 7J/7
Vu (s) 624 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Janvier 2018 - 00:44 Au Gabon, le secteur automobile broie du noir

Mercredi 17 Janvier 2018 - 08:53 Au Gabon, la poste sauvée de la faillite !

Gabon - Politique | Les Collabos | Gabon - Société | Gabon - Economie | Articles Sponsorisés | Gabon - Scandale | Gabon Opposition | Histoire du Gabon | Gabon - MCG | Gabon - Société Civile | Gabon - CAPPO | Gabon - Communiqué | Gabon - Réaction | Gabon - Les syndicats / Grève | Gabon - Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Gabon - Education | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Affaire à Suivre | Gabon Débat | Gabon - Sport | Gabon - Estuaire | Gabon - Woleu Ntem | Gabon - Ogooué Maritime | Gabon - Haut Ogooué | Gabon - Ngounié | Gabon - Moyen Ogooué | Gabon - Ogooué Lolo | Gabon - Ogooué Ivindo | Gabon - Nyanga | GL9NewsTV | Gabon - Présidentielle 2009 | GL9News.com | H. André Mba Obame | Gabon - Abus d'autorité | Transport | Management | Outil Gestion | Débat / Reflexion | Music Gabonaise | Music Africaine | Humour | News International | Sport International | Israel | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Gabon / Woleu - Ntem : Minvoul | Tribune Gabonaise | Réseaux sociaux | Shopping






Booking.com




Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !