Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Gabon, Gérard Ella Nguema crée le front patriotique Gabonais !

[Info juste 7J/7 GL9News.com - Mercredi 13 Septembre 2017 - 0 Commentaire| Lu 745 fois |

Il pleut des partis politiques au Gabon. Etonnant pour un petit pays d’à peine un million d’âmes et un pays qui frise tout un torrent de formations politiques et qui, pour la plupart, ne le sont que nom et avec pour seuls adhérents la nichée familiale. Et dire que, pour exercer légalement, il faut réunir au moins trois milles signatures afin d’obtenir le quitus du ministère de l’Intérieur.



Après Florentin Moussavou qui a crée son parti il y a quelques semaines, Conscience et Action Citoyenne (CAC), après avoir perdu l’Alliance Démocratique et Républicaine (ADERE) à l’issue d’une passe d’arme judiciaire qui l’opposait à son ancien mentor Divungui di Nding pour le contrôle de l’ADERE, c’est au tour de Gérard Ella Nguema de mettre le sien en orbite après être tombé en disgrâce auprès de ses anciens compagnons de l’Union nationale (UN).

Coopté par André Mba Obame pour former l’Union nationale (UN), une fusion de partis politiques dont il deviendra l’un des Secrétaires Généraux pour avoir accepté de fusionner son fan club abusivement appelé parti politique, Gérard Ella Nguema n’est rien d’autre qu’un aventurier qui se cherche en politique, rongé par le chômage dont il ne s’accommode plus.

Avant le deal passé avec l’UN, le quidam avait réussi à intégrer la majorité présidentielle, ou républicaine si vous voulez, vous savez, la constellation de partis politiques affamés qui gravitent autour du PDG et qui avaient fait allégeance à son président-fondateur Omar Bongo. C’est fort de ce rapprochement avec le parti au pouvoir que les membres de ces partis satellites avaient reçus en contrepartie une ou deux voitures et la somme de 20 millions de FCFA.

Une fois le butin en sa possession, Gérard Ella Nguema tournera le dos à ses camarades dont certains lui servaient de nègres, c’est le cas d’Abiaghe de SOS Consommation qui était le principal pilier sinon son égérie au sein de ce parti politique. C’est ainsi qu’il se mettra tous à dos et se retrouvera désormais seul membre de son parti. Avec le PDG et sa majorité dont il était membre et avant que tout ne se gatte, c’était le parfait amour ; tout baignait ; il se la coulait douce. Il a fallu qu’arrive la dernière présidentielle à laquelle prendra part Omar Bongo, pour que le pacte d’adhésion à la majorité présidentielle perde tout son sens.

Gérard Ella Nguema se lance alors dans un chantage d’apprenti sorcier, espérant ainsi que le PDG va céder et lui donner un strapontin à l’instar de celui cédé à Mavioga du Bloc démocratique chrétien (BDC) et d’autres histrions du même tonneau qui ont été bombardés à de hauts postes de responsabilité du fait de leur adhésion à la majorité présidentielle.

Mais rien n’y fut, le PDG avait royalement ignoré les gesticulations de Gérard Ella Nguema. Furieux, tel un chien enragé, il claque la porte de la majorité présidentielle car non content de n’avoir pas reçu de retour d’ascenseur en contrepartie de son adhésion à ce groupement de partis politiques. L’homme, un peu naïf, s’attendait à un poste important à la hauteur de son allégeance au parti au pouvoir. Le plus insolite dans l’aventure politique de cet individu qui sort de nulle part, c’est lorsqu’il se porte candidat à la présidentielle de 2016.

Alors là, les Gabonais découvrent le phénomène, tout le monde en rit. On aura finalement compris le sens de cette intrusion à cette élection capitale : faire le nombre et meubler son CV de la mention ‘’ancien candidat à la présidentielle’’. Il n’est pas si bête le quidam, comme beaucoup pourraient être amenés à le penser : ce parti nouvellement crée, pour lui, est un fonds de commerce qu’il pourra capitaliser le moment venu. Ne sommes-nous pas à l’ère des élections et de la mise en place des instituions devant les gérer, tel le Conseil Gabonais des Elections (CGE) aux portillons duquel de nombreux partis politiques se bousculent pour placer leurs représentants ? Et ce sont des zouaves de ce calibre qui vont gérer les élections au Gabon. Oh pôvre Gabon !

(avec gaboneco)

Mercredi 13 Septembre 2017
GL9News.com
Vu (s) 745 fois
Notez



Info Juste & Utile | Vie Pratique 7Jours/7... | Investissement | Ma Vie à Dieu | Histoire | Afrique | Economie Internationale | Asie | Amérique | Tourisme | Archive GL9News