Connectez-vous S'inscrire
Infos Utiles...
Gabonlibre.com
GL9News.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel des Gabonais-e-s de l'étranger du 17 août 2016 -

[Info juste 7J/7 Mengue M'Eyaà - Jeudi 18 Août 2016 - 0 Commentaire| Lu 1516 fois |

Espoirs et tremblement politique : naissance de « l'ubuntu » au Gabon.



Dans les civilisations bantoues, « l'ubuntu » est, selon Nelson Mandela, et Desmond Tutu, Prix Nobel de la PAIX, la capacité qu'ont les individus d'être ouverts et disponibles car ils ont alors le sentiment « d'appartenir à quelque chose de plus grand ».

C'est ainsi que l'on peut définir ce qui vient de se passer au sein de l'opposition gabonaise autour des actes posés par Guy Nzouba Ndama, et par Casimir Oyé Mba.

Ce 17 août 2016 aura un caractère particulier car il est celui du rassemblement et de la maturité politique. Depuis 2009, les partis d'opposition ont connu des turbulences et perdu de deux de ses leaders charismatiques, Pierre Mamboundou et André Mba Obame. Le souvenir de ces personnalités devra accompagner le geste au moment du vote et cela peu importent les congélateurs, ou coques de portables distribués par le régime en quête de popularité.

De nombreux Gabonais-e-s se mobilisent en Europe, aux Etats-Unis, en Afrique, pour qu'une nouvelle page de l' histoire s'écrive enfin.

Depuis lors, le problème de l'opposition était une question du leadership. Il est incarné désormais par Jean Ping.
Ce jour du rassemblement est arrivé. Mais, le travail n'est pas terminé. Il est collectif et non pas l'addition d'opportunités. Maintenant, il faut construire le rassemblement dans un temps court et décisif pour gagner. La victoire ne se donne pas, elle s'arrache.

Le 17 août est une date particulière dans l’histoire de notre pays, le Gabon. C’est la date de son indépendance en 1960, le moment choisi pour s’extraire de la tutelle directe de sa métropole, la France.

Pour autant, chacun le sait, le chemin fut long et le processus d’indépendance n’est pas achevé.
Au Gabon, après une série de pourparlers, les principaux candidats à l’élection présidentielle ,  Guy Nzouba Ndama et Casimir Oyé Mba,  et se sont mis d’accord pour désigner l’un d’entre eux : M. Jean Ping, ancien président de la commission de l’Union africaine, qui a souhaité depuis deux ans être le candidat de la transition.

Nous saluons cette initiative inédite, et prometteuse, qui remplit de terreur le régime.

Nous appelons les mouvements et associations de Gabonais de l'étranger et citoyen-nes gabonais-e-s à se mobiliser pour ce vote historique.

Ainsi, la fête de l’indépendance pourrait être amplifiée le 27 août par le premier changement démocratique de l’histoire du Gabon, et la fin du régime des Bongo au pouvoir depuis 49 ans.

La fête sera d'autant plus belle que si nous posons l'acte décisif de voter pour l'alternance malgré des contraintes électorales fallacieuses, comme l'existence d'un seul et unique tour et d'une liste électorale non fiable.

Nous appelons à voter utile en faveur de Jean Ping !



Paris, le 18 août 2016,

Premier-e-s signataires :

Mengue M'Eyaà - Aurélie Eyang - Yolande Bazegue - Obiang Thierry - Marie-Noëlle Essimengane - Alix Bassiguy.



Rejoignez cet appel en écrivant à : mouvementciviquedugabon2009@gmail.com



Jeudi 18 Août 2016
Mengue M'Eyaà
Vu (s) 1516 fois
Notez




Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Diaspora | France Société | France - Scandale | France - Syndicats / Grève | France - Faits Divers | France - Entreprendre | France - Sport | France - Affaire à Suivre | France - Transport | France - Médias | France Interview